Congé paternité Suisse

Congé paternité et droit du travail suisse

La loi fédérale suisse prévoit le congé
de maternité en faveur des mères qui travaillent. En revanche, on ne retrouve
aucune mention sur le congé de paternité. Aujourd’hui, si les pères profitent
 d’un congé pendant la naissance de leur enfant c’est surtout grâce à la 
pratique. Plus d’informations dans cet article.

Les entreprises publiques et privées peuvent proposer 
certaines modalités

Considérant que l’arrivée d’un enfant
est un événement important pour une famille, les entreprises publiques et 
privées, dans leur majorité, offrent aux pères salariés un congé de paternité.
Tenez-vous informé des modalités proposées concernant le congé de paternité
auprès de votre employeur, que vous travaillez dans le public ou le privé. 
Lisez bien votre contrat de travail, normalement, il devrait y avoir les
 clauses relatives au congé de paternité.

Une entreprise privée vous accorde une à deux journées dans le
 cadre de vos congés habituels lors de la naissance d’un enfant. Elle vous 
l’accorde à la demande et s’agissant d’un événement familial, elle ne peut vous le refuser. Certaines entreprises suisses accordent même plus de 2 jours aux pères à la naissance de leur enfant.

En 2018, un congé de paternité légal
 d’une durée de 10 jours est examiné au Parlement Suisse tandis que
 l’initiative populaire exigeait plus (4 semaines). Ces dix jours sont à prendre à partir de la naissance de l’enfant jusqu’à ses six mois. Ainsi, les pères peuvent profiter de leur congé de paternité une seule fois ou bien en les répartissant durant ces 6 mois. Le congé de paternité de 10 jours, a retenu 15 voix contre 9, il sera financé par les allocations pour perte de gain.

Bon à savoir sur le congé de paternité

Depuis 2016, la Suisse compte de nombreuses organisations pour le congé de paternité. Elles ont créé une association baptisée : Le congé de paternité maintenant !  . L’initiative (baptisée « Pour un congé de paternité raisonnable-en faveur de toute la famille ») était d’obtenir une durée de congé de 20 jours que les pères puissent prendre en bloc ou de manière flexible jusqu’au un an de l’enfant.

Malheureusement, l’association à travers ses nombreuses organisations membres n’a pas pu obtenir les 20 jours tant recherchés. Début 2019, on se posait encore la question sur la possibilité d’un congé de paternité payé en Suisse. Ce qui devrait être normal comme dans d’autres pays européens.

Nos autres articles sur le droit du travail en Suisse